Développer sa créativité et son intuition en racontant une histoire avec des cartes

Dernière mise à jour : 9 oct. 2021

Un exercice qui demande de laisser libre cours à son imagination, et de ce fait aide à entrer en communication avec son Intuition.


J’ai fait cet exercice avec des cartes du jeu « Dixit », mais vous pouvez utiliser n’importe quelles cartes avec des images dessus, ou même tirer au hasard des images à découper dans un magazine. Faites cet exercice avec curiosité, dans un état d’esprit de jeu, pour s’amuser.


Étalez les 3 cartes ou images choisies et écrivez ce que les images vous évoquent au premier abord, dans l’ordre qui vous vient spontanément (il n’est pas obligatoire de commencer par la première carte). Cela peut être sous forme de mots-clefs et d’association d’idées.

Je note : Escargots - Lenteur - Bataille - Arène - Gouttes - Pleurs - Tristesse - Emprisonnement - Grand Air - Eau - Soleil - Enfant - Papillon - Liberté - Oiseau encore - Liberté - Étoiles - Prendre de la hauteur.

Une fois ces mots-clefs écrits, vous pouvez les utiliser, soit dans l’ordre où vous les avez noté, soit dans le désordre, pour raconter une histoire, réaliste ou non. A ce stade, vous pourriez déjà voir des liens avec votre histoire personnelle et ce que vous pourriez être en train de vivre. Continuez l’exercice pour aller plus loin que ce que vous pourriez présumer au premier abord, sauf si les mots-clefs déjà vous donnent la sensation d’avoir compris quelque chose.


Dans mon cas, l’histoire semble assez claire avec les mots écrits dans l’ordre, mais en écrivant l’histoire, les choses se précisent et prennent une tournure que je n’avais pas anticipé. Essayez de raconter l’histoire des personnages, s’il y en a, ce qu’ils vivent et ressentent, comme si vous plongiez dans chaque image :


« Deux escargots se battaient dans une arène. Ils étaient quasiment identiques. On aurait pu les prendre pour des jumeaux, mais l’un était légèrement plus gros que l’autre. Ils étaient tous les deux frustrés d’être là car ils n’avançaient pas vite, et au fond ils n’avaient pas envie de se battre. À l’intérieur, ils pensaient à milles choses, ce qui les rendaient très tristes. Ils pensaient à la méchanceté de ce monde, à la sensation d’être emprisonnés dans une vie qu’ils ne voulaient pas, au fait qu’ils touchaient le fond, mais aussi à certaines choses plus joyeuses, comme le Grand Air, la liberté, le soleil, la lumière, et la mer.

Ils virent passer au dessus d’eux un oiseau majestueux, sombre mais empli de lumière et ils se dirent « ah, si seulement je pouvais être comme lui ! ».

L’oiseau, qui était magique et venait des tréfonds de l’Univers, entendit leurs pensées, et leur dit : « Vous ne le voyez pas, mais vous êtes déjà comme moi ! » Vous avez un corps qui a la forme d’un escargot, mais à l’intérieur, votre Essence est la même que la mienne, c’est la LIBERTÉ ! Elle a toujours été au fond de vous, elle est indissociable de votre Être. Cessez de ne vous voir que comme des escargots cloués au sol, et commencez à prendre conscience de l’espace de liberté et de joie qui existe déjà au fond de vous ! Vos corps sont peut-être cloués au sol mais vous pouvez voler, vous êtes libre à l’intérieur ! Votre capacité d’imagination, de penser, à des choses tristes ou mauvaises (indésirables) comme à des choses plus joyeuses et agréables EST votre liberté ! Vous pouvez choisir sur quelle pensée vous souhaitez vous attarder, celle à laquelle vous souhaitez donner de l’énergie. Cessez de vous battre l’un contre l’autre, et contre tout ce que vous ne désirez pas, prenez conscience de la liberté que vous avez, de choisir de regarder la lumière. »

Mimo et Mimou, ébahis pas ce qu’il venait de se passer se regardèrent l’un l’autre avec des grands yeux. L’un et l’autre prirent conscience à ce moment là que quelque chose d’extraordinaire venait de se passer, et se sentirent plus proches que jamais. Il se firent un énorme calin d’escargot baveux en pleurant de joie de réaliser qu’ils se battaient depuis tout ce temps pour rien l’un contre l’autre, plutôt que de se concentrer sur leurs similarités. Depuis ce jour, Mimo et Mimou n’eurent de cesse que de partager à qui voulait l’entendre, cette merveilleuse expérience vécue qui leur avaient fait prendre conscience qu‘ils étaient pareil, malgré leur petite différence de taille ! »

 

Au delà du sens que peut prendre l’histoire pour vous, le plus important est de se retrouver dans un état de fluidité, sans censure, où vous vous autorisez à créer quelque chose : une histoire, en l’occurence. Cet espace de créativité, de fluidité, est ce qui permet de trouver un apaisement par rapport à d’éventuelles préoccupations, et peut-être de laisser émerger une solution. Le but ne doit pas être de trouver une solution à un quelconque problème, mais d’être dans un état de créativité, car la créativité est liée à la vitalité, et vous fera automatiquement du bien, quoi qu’il en soit.


Ensuite, si l’histoire semble faire écho à votre vie et qu’elle vous a « parlé », vous pouvez la symboliser par un dessin, écrire ce que ça pourrait impliquer dans votre vie quotidienne, ou garder la carte la plus parlante pour vous sous les yeux pendant quelques temps, accrochée quelque part où elle pourra vous rappeler son message !


Vous pouvez essayer avec les 3 cartes çi-dessous et partager vos ressentis dans les commentaires si vous le coeur vous en dit !

Joyeuses expérimentations et histoires créatives !


 

Contactez-moi si vous souhaitez explorer votre créativité et vos intuitions !