top of page

Méditer en Gribouillant

Dernière mise à jour : 9 oct. 2021

Je voudrais vous parler aujourd’hui de cette pratique qui a changé ma vie.

Je l’ai appellée « Le Gribouillage Émotionnel ». C’est pour moi une manière de me connecter à ma sagesse intérieure, d’apaiser les émotions, et de les transformer. Au final, c’est une forme de méditation, qui permet d’apaiser le mental, source de nos émotions.



En posant un stylo sur une feuille de papier, vous prenez un temps pour vous, pour vous connecter à ce qu’il se passe réellement à l’intérieur. Vous pouvez prendre conscience de l’agitation, des tensions, des pensées. Au fur et à mesure que vous prenez conscience de tout cela et que vous le transcrivez sur le papier (par des formes, des couleurs, des mots), c’est comme si « tout cela » avait un espace pour s’exprimer, et donc pour « sortir de vous », de votre tête.


La Magie c’est qu’en pratiquant, on se rend compte que les émotions s’apaisent et se transforment très vite lorsqu’on porte notre attention sur elles.


Seulement, même si on le sait, il peut-être difficile de porter notre attention sur nos sensations physiques désagréables.

En les traduisant sur le papier, vous pouvez prendre de la distance, les observer, littéralement ! Votre corps se débloque, des soupirs arrivent, et peut-être avez-vous envie de changer de couleur, de formes, de rythme, ou de manière d’appuyer sur le stylo.


Il y a cependant une vigilance à avoir, entre ce que je pourrais appeller le « Gribouillage Mental », et le « Gribouillage Émotionnel ». Le premier serait, comme dans l’exemple çi-dessous, un Gribouillage assez spontané, mais restant « en surface ». C’est à dire qu’il représenterais l’énergie de ce qui nous perturbe, nous contrarie etc...

Et il est assez apaisant ! Car il permet de concentrer son attention sur un mouvement (de la main), et des formes qui naissent sous nos yeux. Cela est déjà très intéressant à expérimenter, mais il peut être possible, en agissant de cette manière, de tourner un peu en rond.


La deuxième méthode qui suit me parait plus efficace, mais pour y arriver, il faudra peut-être passer par le premier type de gribouillage, afin d’apaiser le mental dans un premier temps.



La manière que j’ai trouvé la plus efficace est de concentrer son attention sur LES SENSATIONS PHYSIQUES ELLES-MÊMES. Cela amène un « Gribouillage » plus subtil, moins en surface. Il s’agit d’être VRAIMENT à l’écoute de ce qu’il se passe à l’intérieur, et de laisser notre main TOUTE SEULE (= sans réfléchir) transcrire ces sensations. Rapidement, on peut observer que les sensations bougent et évoluent, c’est comme remettre du mouvement là où quelque chose était bloqué, et laisser une porte de sortie pour une énergie qui tournait en boucle à l’intérieur de nous.

Pas besoin d’analyser ce qu’il se passe.

Seules les sensations comptent.


Dans cet espace ou le mental se calme (car vous êtes pleinement présents à vos sensations corporelles), certains idées peuvent vous parvenir de manière spontanée, des mots, des phrases, des images. Vous pouvez les noter sur votre feuille ou sur une feuille séparée car souvent, elles émergent de notre intuition, de notre sagesse intérieur, venant mettre du baume au coeur, apporter de la clarté ou des solutions qui, dans cet état, paraissent évidentes.


En fait ce sont des choses que nous savions, mais qui avaient été obscurcies par le bruit de notre mental (pensées, peurs...). Lorsque le mental se calme, notre intuition et cette sagesse peut se manifester. Et cerise sur le gâteau, l’energie a été transformée car on lui a laissé la place de s’exprimer, et donc de BOUGER.


Tout se transforme avec le MOUVEMENT.

 

N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez être accompagnés pour faire cette expérience !




Posts récents

Voir tout

留言


bottom of page